13 avril 2006

Tabagisme passif & OGM

On interdit aux fumeurs de pratiquer leur activité en public au nom du respect d'autrui et du danger que représente le tabagisme passif. C'est une belle et louable intention.
Pourquoi continue-t-on alors de laisser des OGM en plein air, alors que l'on sait très bien qu'ils contamineront les champs aux alentours ?
On interdit d'un côté ce que l'on autorise de l'autre.
Je ne suis pas pro-ogm, ni anti d'ailleurs. Je demande à voir, mais surtout, je demande à ce que chacun puisse faire comme il le souhaite. Je fume, certes pas beaucoup, mais suffisamment pour entendre que cela puisse gêner les autres dans un lieu public.
Le tabagisme passif et la contamination des cultures traditionnelles par les OGM relèvent à mon sens du même phénoméne du "je fais ce que je veux et je t'emmerde".
C'est bien dommage ...

Posté par molotov à 12:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Tabagisme passif & OGM

  • Terminator

    Quand je vois que la fumée de ma cloppe arrive aux narines d'un quidam, je me décale et vais fumer plus loin, les OGM... bha pour peu que tu n'y fasse pas gaffe, suffira d'ouvrir une boite de conserve achetée en grande surface pour en consommer... ce qui me fait surtout peur avec les OGM c'est les projets "sous cutanés" tels que Terminator...
    Mais à côté de ça je fume en sachant pertinament que les fabriquants de cigarettes y ajoutent des ingrédients toxiques... la prise de conscience est une chose, la responsabilité en est une autre....

    Posté par Esunae, 15 avril 2006 à 12:26 | | Répondre
  • Je défend mon droit à fumer : pourquoi un fumeur serait-il forcément irresponsable ? Au contraire, la prise de conscience favorise la responsabilisation, et si je sais quel risque je prend, je suis à même de juger ma consommation et de prendre les conséquences qui s'impose.
    Quant aux OGM, je suis pas vraiment contre, je le répéte. Le principe me botte plutôt à l'origine. Après, ce qui me pose problème, ce sont les transgéniques (c'est à dire les plantes à qui l'on "greffe" des gênes animaux par exemple) et ce fameux problème de contamination des parcelles à proximité. Sinon, sur le principe, je répéte : je vois pas ce que ça change par rapport à la sélection qu'opére l'homme depuis des milliers d'années : quelque part, un rottweiler, un chat persan, une vache limousine sont déjà des OGM, puisque l'on a sélectionné leurs parents, qui sont eux-mêmes issus de la sélection de leurs grands-parents ...
    Là, en-dehors de l'aspect transgénique et contamination, je vois pas ce que ça change en profondeur (à part la vitesse, bien sûr : mais mettre 5 ans à créer un blé OGM qui produit autant pour moitié moins d'eau et mettre 150 ans à le faire de manière traditionnelle, je trouve ça plutôt pas mal).

    Posté par molotov, 15 avril 2006 à 18:08 | | Répondre
Nouveau commentaire